Je partage :

Catalix sur orbite !

Plus de 100 participants venus d’une quarantaine de grandes entreprises, des startups et autres experts de l’écosystème IA français, pour une belle soirée ce 20 février à Schoolab Saint-Lazare, partenaire de Catalix. Des interventions de grandes qualités, un message vidéo sympathique de Cédric Villani (excusé par Emmanuel Macron pour cause de dîner du CRIF !), des échanges au cours d’un cocktail qui a duré tard… une soirée pleine d’énergie !

La diversité de l’offre Catalix pour accompagner les entreprises.

Une fois l’introduction faite avec Etienne Gatti de Schoolab, Thomas Houdaille est revenu sur l’origine de Catalix et a présenté l’offre de formation / acculturation à l’IA pour les dirigeants et managers d’entreprise.

Les participants, interrogés à la sortie de l’événement ont marqué un intérêt particulier pour la diversité de l’offre et l’adaptation à différents publics.

Au-delà des mots, la notion d’« écosytème » a fait sens et a été illustrée par le partenariat avec Schoolab et les complémentarités de savoir-faire mobilisables, la complémentarité des intervenants et de leur vue selon des secteurs métiers différente, une cohérence des discours sur la vision de l’IA appliquée et la nécessité d’accélérer l’acculturation des décideurs d’entreprise.

Des intervenants au top

Benoit Bergeret, entrepreneur depuis 25 dans dans l’IA et co-fondateur du Hub France IA a mis en avant les meilleures pratiques pour se lancer dans un projet IA en entreprise;

Maurice Ndiaye, expert IA marketing, a insisté sur la nécessité d’avoir une vraie réflexion métier en amont, permettant de problématiser l’enjeu marketing à traiter;

Pierre Blanc, expert des services financiers, auteur d’une étude remarquée sur l’impact de l’IA sur les emplois dans la banque, a mis en avant la nécessité d’avoir une démarche pragmatique, une analyse à partir de taches plutôt que des emplois,

Milie Taing, qui dope les grands projets à l’IA, a illustré les leviers permettant de livrer moins cher et plus vite, tout en insistant sur l’enjeu d’ « hygiène » de la donnée.

Tous ont insisté sur la nécessité de former et d’informer, d’avoir une approche pragmatique et de ne pas être anxiogène sur les conséquences du développement de l’IA en entreprise.

On vous laisse découvrir la présentation, en attendant la vidéo de la soirée !

Et vous, qu’allez-vous pouvoir développer avec l’IA dans votre métier, votre entreprise ? 2 jours pour le découvrir !