Je partage :

Mathieu Martin, co-founder et CSO de 365Talents, intervenant pour les formations IA RH de Catalix by Devoteam.

« Les DRH françaises, encore peu matures sur l’IA dans les RH »


Interview de Mathieu Martin, Co-founder et CSO de 365Talents.

1/ PEUX-TU NOUS PRÉSENTER BRIÈVEMENT TON PARCOURS ET CE QUI T’A AMENÉ À CO-FONDER 365TALENTS ?

J’ai 40 ans, ce qui fait de moi, avec fierté, le doyen de 365Talents :).

J’ai un parcours académique en gestion de ressources humaines (Master 2) ce qui m’a amené à travailler pendant quelques années dans le recrutement et la gestion des carrières dans une société de services parisienne. Au sein de la même société, j’ ai ensuite endossé le rôle de business manager pendant 7 ans. Mon rôle était d’accompagner mes clients en leur proposant les bonnes compétences au bon moment pour les aider à adresser au mieux leurs enjeux.

J’ai rencontré Loïc et Paul (mes associés) respectivement en 2014 et 2015, Loïc m’a fait part de son idée de créer une solution qui ré-enchanterait la manière dont on gère les compétences dans les grandes entreprises, une solution résolument orientée collaborateurs et boostée par l’IA. Pour bien connaître le sujet et le panorama des acteurs SIRH, j’ai rapidement décidé de rejoindre l’aventure.

2/ QUELLE EST LA PROPOSITION DE VALEUR DE 365TALENTS ? VOS AMBITIONS ?

La proposition de valeur de 365Talents est simple : aider les grandes entreprises à connaître parfaitement les compétences de leurs collaborateurs pour les aider à accompagner sereinement les différentes transformations auxquelles elles font face. Notre conviction, depuis notre création, réside dans l’idée qu’il est impossible de changer l’entreprise sans connaître tous les atouts (compétences, expériences, motivations, appétences) de ses collaborateurs et donc de les impliquer dans cette démarche.

Notre ambition est de devenir la solution leader de développement des talents boostée par l’intelligence artificielle.

3/ COMMENT VOIS-TU LE MARCHÉ DE L’IA EN FRANCE ET EN PARTICULIER LES ENJEUX POUR LES DIRECTIONS DES RESSOURCES HUMAINES DES ENTREPRISES FRANÇAISES ?

Au delà de la vague marketing que peut représenter l’IA pour certains, on peut factuellement reconnaître que la France est un acteur mondial majeur dans ce domaine, certes loin derrière les USA et la Chine mais les montants levés par les entreprises d’IA françaises témoignent clairement de cette bonne dynamique.

Pour revenir aux DRH françaises, on peut clairement dire qu’elles sont encore peu matures sur l’IA dans les RH, et ceci pour deux raisons : Premièrement, elles entendent tout et son contraire sur le sujet ce qui ne rassure pas et je dirai ensuite que l’on se doit encore de les accompagner et de leur expliquer comment la technologie peut les aider à accélérer certains processus. Pour résumer, nous sommes encore à la phase d’évangélisation avec bon nombre de nos interlocuteurs. En revanche on observe une réelle prise de conscience de la part des décideurs RH à faire vite et autrement sur de nombreux sujets les concernant.

« ON PEUT CLAIREMENT DIRE QUE LES DRH FRANÇAISES SONT ENCORE PEU MATURES SUR L’IA DANS LES RH […] MAIS ON OBSERVE UNE RÉELLE PRISE DE CONSCIENCE DE LA PART DES DÉCIDEURS RH À FAIRE VITE ET AUTREMENT »

UN MOT DE CONCLUSION ?

Ce qu’offre l’IA, notamment en matière de gestion des compétences dans les entreprises, permettra aux directions des ressources humaines d’être enfin Business Partners, elles seront les garantes de la mise en oeuvre de la stratégie de l’entreprise en alignant les compétences des collaborateurs avec les enjeux de demain. C’est une formidable opportunité qu’elles se doivent de saisir.


Mathieu Martin interviendra lors de notre prochaine session IA pour les RH : Inscrivez-vous pour y participer !